PIPOF.com : communication multimedia : presse, internet, photo, sponsoring, conseil, communication
PIPOF.com
Le service communication de PIPOF.com
Service de banque image ou d’illustration pour les sponsors et les entreprises.
La régie publicitaire de SEASAILSURF Le Mag et SeaSailSurf.com
Les services complémentaires de PIPOF.com
Des sites internet sur mesure pour sponsors, skippers, entreprises.
Réalisation de magazine, dossier et d’articles pour la presse ou les services de communication

Presse

Relations Presse
The Dronautic Revolution 1968 - 2018
Le site d’information voile et glisse et le magazine gratuit édités par Pipof.com

Chaînes
Quotidien d’actualité mer, voile et glisse. Bilingue : Français & Anglais.
L’actualité de la voile et de la glisse en français.
Portail de communication pour skippers et sponsors.
L’économie, le management, la communication et le sponsoring dans les sports nautiques
Actualité sur le monde des Minis 650, voiliers de course au large.
Le salon permanent de l’industrie nautique
Le mini magazine gratuit sport et culture de la glisse
Le serveur d’images de PIPOF.

Réseaux


Créez votre badge
Communiqué de presse
A 24 heures de la belle pour les skippers Créaline
Sébastien Josse et Armel Le Cléac’h plus motivés que jamais
samedi 24 août 2002 • Pipof
Tour à tour, les skippers des Figaro-Bénéteau rouges portant les couleurs de la marque Granvillaise Créaline sont passés au PC course, leur ordinateur portable sous le bras. Opération ’relevé de mails’ et ’récupération des dernières données météo’ à 24 heures du départ de la quatrième et dernière étape de la Solitaire du Figaro 2002. Sébastien Josse et Armel Le Cléac’h sont motivés et prêt à tout donner pour cette ultime combat des chefs entre Gijon (Espagne) et Cherbourg Octeville.

"Une heure trente de retard après trois étapes, ça ne veut rien dire !" soutient Sébastien Josse, deuxième l’an passé derrière Éric Drouglazet et actuellement en douzième place du classement général provisoire. "Cela veut surtout dire que tout est encore permis ! D’ailleurs, tout va se jouer à l’arrivée de cette étape. La course est encore ouverte pour une quinzaine de personnes…"

Pour Sébastien, il n’y a donc pas à se poser de question : "La stratégie est d’être ’à fond’ tout le temps. Et s’il y a des coups à jouer, je les tenterai c’est sûr car, être 15e ou 5e dans le paquet, cela ne change plus rien. Mais ce n’est pas pour cela que je vais partir de suite dans mon coin. Je partirai seulement si je vois un coup et alors, je prendrai cette option sans me poser de question. Moi, je n’ai rien à conserver. Les premiers non plus : ils sont obligés d’attaquer comme nous car ils ne pourront rien contrôler. Les écarts sont trop faibles !"

De son côté, Armel Le Cléac’h a encore moins à perdre que son ’team partner’. "J’ai trois heures vingt de retard alors ce sera dur de jouer le podium. Mon objectif est donc de tenter de revenir dans les dix premiers du classement général. On va tenter des coups, attaquer et essayer de terminer l’étape dans les cinq premiers. Les premiers, eux, se tiennent entre une et deux heures. Ils ont encore la possibilité de gagner ! Pour ceux d’après, il y a toujours l’espoir d’un bon coup ou d’une renverse de marée dans le bon sens…"

La renverse de marée, le fameux passage à niveau qui élimine les retardataires, sera sans doute le point névralgique de cette dernière étape. Le fait de course qui va distribuer les places sur le podium. Leaders comme outsiders en sont persuadés. Et le parcours en travers du golfe de Gascogne puis le contour de la Bretagne et de la pointe du Cotentin va leur fournir de nombreuses occasions de multiplier les opportunités. Le vent dans l’axe du parcours et les grandes marées ajouteront encore du piment à cette situation tendue au sein de la flotte des Figaristes.

"Sur cette dernière étape, on va avoir du près jusqu’au bout" prévient Armel. "Il y aura beaucoup d’options, donc plus d’écart entre les bateaux. Cette étape sera plus tactique. On va moins voir les autres concurrents. C’est ’peccable’ pour moi ! Ça me plaît !"

"Il est prévu du vent de nord-est 15 noeuds" ajoute Sébastien Josse. "Toute l’étape devrait se dérouler au près ! Donc ça va jouer un peu plus, surtout en Bretagne quand ça va mollir. C’est bien un Figaro de petit temps !"

Le départ de la quatrième étape va être donné dimanche à 14 heures précises d’Espagne (Gijon). Les premiers sont attendus mercredi soir ou jeudi à Cherbourg.

Course à suivre en direct sur http://www.lasolitairedufigaro.com et sur http://www.seasailsurf.com

Classement Général au temps après 3 étapes
- Rg Skipper N° Bateau Temps
- 1 DE PAVANT Christophe 8 Malice en 235h03’44’’
- 2 CAUDRELIER Charles 5 Bostik Findley à 13’07’’
- 3 CHIORRI Gilles 24 32 01 de MÈtÈo Consult à 16’01’’
- 12 JOSSE SÈbastien 2 CrÈaline à 1h35’18’’
- 17 LE CLEAC’H Armel 6 CrÈaline à 3h24’29’’

Contacts

Créaline :
- Ryckeboer SA
- Anne Ryckeboer - Christophe Lautin
- Route de Montceaux
- B.P. 4,
- 50660 QUETTREVILLE-SUR-SIENNE
- Tel : 02.33.45.91.91 / Fax : 02.33.45.11.25
- http://www.crealine.fr

PIPOF.com :
- Communication multimédia - Relations presse
- Christophe Guigueno
- 22, rue Choron,
- 75009 PARIS
- Tel : 01.48.74.48.57 / Mob : 06.85.90.71.79
- Email : media ERD pipof.com
- http://www.pipof.com

Document téléchargeables