PIPOF.com : communication multimedia : presse, internet, photo, sponsoring, conseil, communication
PIPOF.com
Le service communication de PIPOF.com
Service de gestion de réseaux sociaux pour entreprises et médias.
Service de banque image ou d’illustration pour les sponsors et les entreprises.
Les services complémentaires de PIPOF.com
Des sites internet sur mesure pour sponsors, skippers, entreprises.
Réalisation de magazine, dossier et d’articles pour la presse ou les services de communication

Presse

Relations Presse
The Dronautic Revolution 1968 - 2018
Le site d’information voile et glisse et le magazine gratuit édités par Pipof.com

Chaînes
Quotidien d’actualité mer, voile et glisse. Bilingue : Français & Anglais.
L’actualité de la voile et de la glisse en français.
Portail de communication pour skippers et sponsors.
L’économie, le management, la communication et le sponsoring dans les sports nautiques
Actualité sur le monde des Minis 650, voiliers de course au large.
Le salon permanent de l’industrie nautique
Le mini magazine gratuit sport et culture de la glisse
Le serveur d’images de PIPOF.

Réseaux


Créez votre badge
Solitaire Afflelou Le Figaro • Etape 2 • Bilbao - La Rochelle
Armel Le Cléac’h (Créaline) un’peccable à La Rochelle
Victoire d’étape et deuxième place au général provisoire pour le jeune Breton
vendredi 8 août 2003 • Pipof
Parti en tête de Bilbao mardi à 15h00, c’est à 10h43 qu’Armel Le Cléac’h a franchi en tête la ligne d’arrivée de cette deuxième étape de la Solitaire Afflelou Le Figaro à La Rochelle. Le skipper du Figaro-Bénéteau Créaline s’impose devant Michel Desjoyeaux (Géant) et Erwan Tabarly (Thalès). "Je suis très content d’être arrivé à La Rochelle !" ont été ses premiers mots en rejoignant le ponton peu avant midi aujourd’hui. "Tout s’est joué ce matin au lever du soleil. J’ai réussi à garder la tête de la course et je suis bien content de gagner cette étape !"

Arrivé au port de La Rochelle Armel est revenu sur le film de cette seconde étape : "J’ai pris un très bon départ et c’était important ! J’avais discuté avec un météorologue et on pensait qu’il devait avoir un passage à niveau alors j’avais peur que quelques bateaux restent tankés à la côte. Mais cela s’est bien passé pour tout le monde ! Ensuite, j’avais décidé de prendre une option dans l’Est. Mais j’ai été un peu trop gourmand. J’ai un peu plus plongé que Pascal Bidégorry (ndr : alors en tête) et ce n’était pas bon. Il fallait faire une route moins abattue que cela mais je me suis retrouvé quand même dans le paquet de tête, entre la cinquième et la sixième place, au large de l’île d’Yeu. Je suis alors resté dans ce paquet jusqu’au passage des Birvideaux, au nord-est de Belle-Île. J’ai bien dormi lors de ces deux premières nuit quand le bateau marchait tout seul sous pilote automatique. C’est d’ailleurs bien mieux qu’avant (ndr : avant que les safrans du Figaro-Bénéteau 2 ne soient modifiés). On peut ainsi mieux gérer notre sommeil. Par contre, la dernière nuit, je n’ai pas dormi. Les positions se resserraient et puis c’est reparti par devant. On est revenu avec le vent par derrière. Cela a été un nouveau départ hier après-midi et tout s’est joué cette nuit. J’ai passé Pascal ce matin au lever du soleil. Mais il n’a pas eu de chance. Il s’est arrêté sur une palangre (ndr : filin de pêche horizontal qui porte des lignes d’hameçons) et il a dû plonger pour s’en détacher. Il est tombé dans un piège ! Quand j’ai vu son bateau bloqué devant, je ne l’ai pas attendu ! C’est la technique du Chacal : tout ce qu’il peut, il le prend ! Enfin, sur la ligne d’arrivée, j’avais peur que le vent tombe. Il y a toujours un risque de se trouver devant la ligne et de devoir attendre que le vent revienne…"

"Le plus important pour moi est de gagner l’étape. Là, c’est le jackpot car je gagne l’étape et je remonte au classement général (ndr : Armel est deuxième à 7 minutes et 51 secondes de Yann Elies, vainqueur de la première étape). C’était d’ailleurs la guerre sur l’eau avec les bateaux qui ont terminé dans les cinq premiers à Bilbao. Marc Thiercelin a un peu décroché sur cette étape mais on a fait que la moitié de la Solitaire et il peut encore arriver beaucoup de choses. J’espère qu’il va y avoir un peu de vent sur les prochaines étapes… Mes deux dernières participations à la Solitaire étaient un peu en demi teinte. C’est bien que je revienne au niveau de l’édition 2000 (ndr : Armel avait terminé second derrière Pascal Bidégorry). Cela montre que j’ai progressé et que je suis plus serin. Le nouveau bateau a remis les tables à zéro et il y a moins d’écart en vitesse entre nous. Mais ce qui est pris est pris ! Cela se jouera à la régulière sur les deux prochaines étapes. Il faudra prendre un bon départ et bien naviguer. Après Dingle (terme de la troisième étape en Irlande), on verra pour le classement général et il faudra peut-être penser à contrôler. En tout cas, je suis content pour mon partenaire, Créaline. Ils avaient gagné une étape de la Solitaire en 2001 avec Sébastien Josse. L’objectif était de faire aussi bien. D’autant qu’il a terminé deuxième du classement général cette année-là !"

• Temps de course Bilbao - La Rochelle
- 1/Armel Le Cléac’h (Créaline) : arrivé le 0/08 à 10h43’58’’ en 67h30’58’’
- 2/ Michel Desjoyeaux (Géant) : à 11’22’’
- 3/ Erwan Tabarly (Thales) : 12’10’’
- 4/Yann Eliès (Groupe Générali Assurances) : à 12’22’’
- 5/Pascal Bidegorry (Région Aquitaine) : 13’40’’

• Classement Général au temps Figaro
- 1 ELIES Yann Groupe Générali Assurances en 149h13’14’’
- 2 LE CLEAC’H Armel Créaline à 7’51’’
- 3 GAUTIER Alain Foncia à 16’08’’
- 4 BIDEGORRY Pascal Région Aquitaine à 16’29’’
- 5 THIERCELIN Marc Bermudes à 52’38’’

Prochaine étape : La Rochelle - Dingle (Irlande) ; départ lundi 11 à 17 heures.

Site officiel : http://www.lasolitaire.com.

Retrouvez le palmarès et les informations complète liées à Armel sur son site internet : http://www.armel-lecleach.com. Ou sur le site de la marque Créaline : http://www.crealine.fr.

Pour tout information supplémentaire sur Armel pendant la saison 2003, prendre contact avec Christophe Guigueno (06.85.90.71.79).

Des photos libres de droits pour la presse quotidienne et internet sont disponibles sur demande : Christophe Guigueno (media p8Y pipof.com).

Document téléchargeables