PIPOF.com : communication multimedia : presse, internet, photo, sponsoring, conseil, communication
PIPOF.com
Le service communication de PIPOF.com
Service de banque image ou d’illustration pour les sponsors et les entreprises.
La régie publicitaire de SEASAILSURF Le Mag et SeaSailSurf.com
Les services complémentaires de PIPOF.com
Des sites internet sur mesure pour sponsors, skippers, entreprises.
Réalisation de magazine, dossier et d’articles pour la presse ou les services de communication

Presse

Relations Presse
The Dronautic Revolution 1968 - 2018
Le site d’information voile et glisse et le magazine gratuit édités par Pipof.com

Chaînes
Quotidien d’actualité mer, voile et glisse. Bilingue : Français & Anglais.
L’actualité de la voile et de la glisse en français.
Portail de communication pour skippers et sponsors.
L’économie, le management, la communication et le sponsoring dans les sports nautiques
Actualité sur le monde des Minis 650, voiliers de course au large.
Le salon permanent de l’industrie nautique
Le mini magazine gratuit sport et culture de la glisse
Le serveur d’images de PIPOF.

Réseaux


Créez votre badge
Chrono 650
Les 650 contre la montre autour de l’île de Groix
Thomas Normand établit le meilleur temps du jour en prototype
vendredi 22 mai 2009 • Pipof
Deux ans après la précédente édition, les minis 650 se retrouvent à Lorient, à la base des Défis à la pointe de Kéroman, pour une nouvelle édition de la Chrono 650. L’enjeu ? Cumuler en solitaire quatre tours de l’île de Groix pendant le week-end.

Trente skippers se relaient à la barre de vingt minis (13 prototypes et 7 séries) de vendredi à dimanche pour établir les meilleurs chronos possibles autour de l’île de Groix. Comme la précédente course du circuit mini 650 s’est arrêtée à Lorient (la Mini-Pavois), on retrouve parmi les participants quelques ténors du circuit comme Thomas Ruyant (Faber France) ou Olivier Avram (Cap Monde 2) ainsi que quelques habitués comme Davy Beaudart (Port à sec Guy Beaudart) ainsi qu’un invité de luxe avec le Figariste Adrien Hardy.

Pour cette première journée de régate, la météo était de la partie avec un superbe ciel bleu au-dessus de la rade de Lorient. Les départs se sont enchaînés depuis l’ouverture de ligne mouillée devant Larmor-Plage. Les skippers se sont élancés pour un tour dans le sens de leur choix. Seul Davy Beaudart, parti assez tôt dans la matinée pour boucler sa course en 4 heures et 5’ minutes, est parvenu à se relancer pour une deuxième navigation contre la montre. La ligne d’arrivée étant fermée à 20 heures ce vendredi et le vent étant assez faible, les autres n’auront pas eu le temps d’enchaîner un deuxième chrono. Ils pourront compter sur la journée de samedi lors de laquelle le vent devrait être plus fort pour valider un 4e temps minimum pour figurer au classement général.

Le Trophée Alain Pointet en 2e enjeu

Course dans la course, le Trophée Alain Pointet consacre le meilleur temps absolu en série et en prototype du week-end. Il y a deux ans, Yves Le Blévec avec un temps de 2 heures 53 minutes et 33 secondes (sur le plan Lombard Actual), et le Portugais Francisco Lobato avec 3 heures 12 minutes et 53 secondes (sur un Pogo 2), avaient établi les meilleurs temps absolus depuis la création de la course. Seront-ils battus cette année ? Réponse dimanche lors de la remise des prix à la base des Défis avec Cap L’Orient.

Ils ont dit

- Romain Bouchet (Gimmick) : « C’était tordu au niveau du vent car je suis parti avant l’établissement de la brise thermique. Je suis passé au raz des cailloux au niveau des falaises de Pen Men, Un spectacle magnifique ! C’était ensuite amusant de croiser au niveau de la bouée des Chats les autres bateaux avec qui j’avais pris le départ, mais qui sont passés dans l’autre sens. Au final, j’arrive en 4 heures et 36 minutes. Mais je suis parti trop tôt… On fera mieux demain ! »

- Olivier Avram (Cap Monde 2) : « Cela s’est bien passé. Superbe et belle journée. On a tous tourné dans des sens différents, mais au final, on arrive avec Adrien (Hardy) à une minute l’un de l’autre. Moi je suis passé par le Nord. Il fallait tirer des bords à la côte sous la pointe de Pen Men. Une fois passé Pen Men, c’était tranquille sous spi jusqu’aux Chats. On se serait cru en Méditerranée. C’était comme naviguer à Barcelone. »

- Adrien Hardy (Kickers) : « Je suis venu me faire plaisir. J’étais invité par le nouveau propriétaire du bateau. C’est agréable de naviguer sur mon ancien bateau. Cela donne envie car ce sont de supers bateaux. Je me suis éclaté aujourd’hui. Les bateaux vont vite, même dans la pétole. On a du avoir 7 noeuds de vent moyen et on fait 5 neouds de moyenne sur la route directe. C’est la preuve que ces bateaux vont vite. Je n’avais jamais participé à cette course, mais voilà, j’aurais au moins fait un tour de Groix. »

- Sébastien Rogues (Eole Génération GDF Suez) : « Je suis second à 40 secondes du premier en série. C’était top avec de superbes conditions et une superbe journée. »

- Benoît Sineau (Cachaça) : « Je fais 4 zéros 9 et des poussières, c’est le meilleur temps des séries. Ce n’est pas forcément très rapide mais au vu des conditions c’est bien. C’est une course pour le plaisir dans des conditions idéales. Fallait juste bien choisir son heure de départ aujourd’hui ! »

Classement du jour prototypes

- 1. 621 Thomas Normand 3h57’18’’
- 2. 198 Adrien Hardy 3h59’44’’
- 3. 618 Olivier Avram 4h01’01

Classement provisoire Séries
- 1. 579 Benoit Sineau 4h09,57,,
- 2. 552 Seb Rogues 4h10’33’’
- 3. 473 Jean-Claude Guillauneau 4h29’19’’

Document téléchargeables