PIPOF.com : communication multimedia : presse, internet, photo, sponsoring, conseil, communication
PIPOF.com
Le service communication de PIPOF.com
Service de banque image ou d’illustration pour les sponsors et les entreprises.
La régie publicitaire de SEASAILSURF Le Mag et SeaSailSurf.com
Les services complémentaires de PIPOF.com
Des sites internet sur mesure pour sponsors, skippers, entreprises.
Réalisation de magazine, dossier et d’articles pour la presse ou les services de communication

Presse

Relations Presse
The Dronautic Revolution 1968 - 2018
Le site d’information voile et glisse et le magazine gratuit édités par Pipof.com

Chaînes
Quotidien d’actualité mer, voile et glisse. Bilingue : Français & Anglais.
L’actualité de la voile et de la glisse en français.
Portail de communication pour skippers et sponsors.
L’économie, le management, la communication et le sponsoring dans les sports nautiques
Actualité sur le monde des Minis 650, voiliers de course au large.
Le salon permanent de l’industrie nautique
Le mini magazine gratuit sport et culture de la glisse
Le serveur d’images de PIPOF.

Réseaux


Créez votre badge
SPORT / VOILE / 650 : Mini-Fastnet
Bon départ pour le 24e Mini-Fastnet
Le Diraison & Riou (proto) et Beaudart & Mesure (série) 1ers à la bouée de dégagement
dimanche 14 juin 2009 • Pipof
Peu ou pas de vent, légère houle… voilà des conditions calmes pour le lancement du 24e Mini-Fastnet en baie de Douarnenez. Les minis se sont élancés à 12 heures précises sous la direction de Michel Quentric. A la bouée de dégagement, Le Diraison & Riou (Cultisol) sont passés en tête. Le premier série est celui de Davy Beaudart et Seb Mesure (Port à Sec Guy Beaudart) qui s’y est pointé en 3e place.

Après une annulation et un déplacement du parcours vers l’estuaire de la Gironde, les mini 650, ces petit bolides de 6,50 m de long seulement mais qui traverseront l’Atlantique en septembre comme tous les deux ans, se sont élancés vers le phare du Fastnet. C’est la 24e édition de la Mini-Fastnet, une classique du calendrier de la Classe Mini. Et cette année, ils sont 75 équipages à filer vers les Scilly puis le Fastnet pour revenir à Douarnenez, entre jeudi après–midi et vendredi matin.

« Le Fastnet, c’est le cap Horn du pauvre et la Teignouse (ndr : près de Quiberon), c’est le cap Horn des congés payés ! » rappelle Didier le Vourch, avec le sourire. Et le Fastnet, il le connaît bien, lui qui a participé à la grande Fastnet Race au part d’Angleterre tous les ans. Vainqueur en 2006 avec Aloys Claquin, il connaît bien le parcours. Cette année, il part en compagnie de Thomas Normand, un jeune Trinitain de 22 ans. Face à eux, il y a d’autres tandem bien affûtés pour viser la victoire et succéder à Thomas Ruyant et Yann Riou. Il y a Thomas Ruyant justement. Samedi, il a remporté le prologue en compagnie de Giullaume Lebrec. Il y a encore Yann Riou qui, entre deux convoyages à bord du maxi trimaran Groupama 3, vient chercher un doublé, cette fois-ci avec Stéphane Le Diraison. Et ils sont nombreux encore à viser la victoire comme les architectes Sam Manuard ou Etienne Bertrand, venus en équipiers de luxe à bord de leurs dernières machines de course.

En série, la régate promet encore d’être serrée. Comme dans cette division, les skippers ont le choix du constructeur (Structures pour les Pogo, Marée Haute pour les Dingo…), on se repère au voilier, comme en rallye automobile. Chacun y va ainsi de son pronostique en fonction de la météo qui pourrait avantager tel ou tel plan. Reste que les skippers de bateaux de série les plus optimistes se voient bien de retour jeudi. « Je pense qu’on passera au Fastnet mardi en milieu d’après-midi ce qui nous fait un retour à Douarnenez jeudi après-midi » estime Sylvain Pontu qui navigue sur un Nacira 650, un bateau conforme à la jauge série mais pas encore validé (il faut que 10 bateaux aient été construits). Mais l’objet, pour ces premiers milles, c’est déjà de se sortir de la baie de Douarnenez puis, comme l’explique Sébastien Rogues, philosophe, « celui qui tirera les meilleurs bords ira le plus rapidement au Fastnet ! » « Puis c’est possible que cela se joue à l’arrivée dans la pétole » ajoute Yann Riou. Réponse jeudi. Au mieux…

Christophe Guigueno / Winches Club / www.winchesclub.com

Commentaires avant départ

- Didier Le Vourch (Proto 621 - A B C Arbitrage) : « C’est mon 6e Mini-Fastnet. Mon premier, c’était en 1996. Et j’ai aussi participé au UK Fastnet et à la Fastnet Race. Alors je suis bien content de monter la haut. Comme on dit, le Fastnet, c’est le cap Horn du pauvre et la Teignouse, c’est le cap Horn des congés payés ! Pour cette édition, il va falloir être patient. Comme tous les ans, il y a du beau monde. Il y a des skippers qui connaissent bien leur bateau. Et il y a de très bons équipiers. »

- Yann Riou (Proto 679 - Cultisol-marins Sans Frontières) : « Cette course va se jouer sur un tout entre les choix de l’équipage et la météo qui est compliquée par le passage de deux dorsales. Il y aura un virement de bord périlleux en mer celtique pour se recaler à l’ouest. Puis c’est possible que cela se joue à l’arrivée dans la pétole. D’après mes polaires de vitesse, on devrait mettre 4 jours et quelques heures. On devrait être de retour jeudi soir avec un passage du Fastnet mardi soir. »

- Sébastien Rogues (série 552 - Eole Génération Gdf Suez) : « C’est un temps pour qu’il se passe de belles bagarres sur l’eau. Surtout au début. Que ce soient les D1, les D2 ou les Nacira, on sera tous logés à la même enseigne. Celui qui tirera les meilleurs bords ira le plus rapidement au Fastnet ! »

- Armelle Gegaden (série 446 – Koati) : « J’ai participé aux courses en double du circuit mini depuis 2008 avec Emmanuel Renaud, le skipper. On a pris part au UK Fastnet et à l’Open Sail. Ce sera par contre mon premier Mini-Fastnet. J’ai passé le Fastnet l’an passé de nuit. Alors j’espère qu’on le verra de jour cette fois-ci. »

- Sylvain Pontu (proto-série 721 – Xanlite) : « Ce sera mon 4e Fastnet ! A part le début de course, c’est un Fastnet pour notre Nacira 650. Le temps va favoriser les Dingo 1 et Tip Top au début mais le retour vas se jouer au reaching et c’est cela qui va payer. Il y aura quelques coups à jouer en mer d’Iroise. Je pense qu’on passera au Fastnet mardi en milieu d’après-midi ce qui nous fait un retour à Douarnenez jeudi après-midi. »

- Thomas Cardrin (série 722 - D2 Marée Haute) : « C’est mon premier Mini-Fastnet au nord. Ce sera une grande découverte. Notre objectif, avec Pierre Rolland, c’est de faire une pace dans les 10 premiers, ou mieux… De plus, on part avec une météo pour laquelle on sait que le bateau marche bien. Ca va être sympa ! C’est la deuxième saison que l’on court ensemble avec Pierre. Alors on commence à bien se connaître. »

- Lucas Montage (Série 579 – Cachaça) : « On part sur un bateau que je ne connais pas. Et les conditions sont un peu spéciales mais on a une bonne vitesse et on fait un bon cap. Visiblement, la météo annonce des phases de près et on est donc content d’avoir notre Tip Top pour ces conditions-là. Ce sera mon 3e Mini-Fastnet Et comme, avec Loic Le Bras, on est tous les deux jeunes papas, on se fait donc une semaine de break ! Mais aller vite et naviguer devant, cela fait aussi partie du plaisir ! »


Informations complémentaires

Liste des concurrents
- Elle est disponible sur le site de la course en rubrique COUREURS : http://www.winchesclub.com/minis650...

Programme
Clôture des dossiers d’inscription : vendredi 12 juin, 20 heures
- Prologue obligatoire en baie de Douarnenez : samedi 13 juin, 14 h 30
- Pot d’accueil et buffet des équipages : samedi 13 juin, 19 heures
- Briefing général : dimanche 14 juin à 8 h 30
- Départ du Mini-Fastnet : dimanche 14 juin, 12 heures
- Proclamation des résultats, remise des prix et repas des équipages : samedi 20 juin, 18 h 30

Embarquements presse départ et arrivée
- Le Winches Club de Douarnenez dispose d’embarquements à bord de vedettes ou pneumatiques pour suivre le départ et l’arrivée de la course. Pour toute demande d’embarquement, contacter directement le club par mail winches 4M3 kerys.com ou téléphone au 02 98 74 38 05 ou directement auprès de Christophe Guigueno (06.85.90.71.79).

Contact presse
- En l’absence momentanée de Michèle Marchais pour des raisons de santé et en remplacement de Catherine Ecarlat, les relations presse seront prises en charge par Christophe Guigueno : Téléphone 06.85.90.71.79 ; mail media 4M3 pipof.com.

Photos libres de droits pour la presse
- Gildas Hémon - 06 63 63 02 42 - www.kerys.com

Sites Internet pour suivre la course
- www.winchesclub.com
- www.classemini.com

Les partenaires du Mini-Fastnet
- Ville de Douarnenez
- Conseil général du Finistère
- Nautisme en Finistère
- Comité Départemental de Voile
- Fédération Française de Voile
- Classe Mini

- Chantier naval Structures
- Crédit Agricole de Douarnenez
- Ets Poënot
- Navi Ouest
- NKE
- PC Clean informatique
- Racing Voiles Douarnenez

- France Bleu Breizh Izel
- Le Télégramme

Document téléchargeables
157.9 ko